Tendance de la pauvreté au Sénégal entre 1994 et 2001: une approche multidimensionnelle basée sur les ensembles flous /Trends in poverty in Senegal between 1994 and 2001: a Multidimensional Approach

In this work, we investigated the dominant dimensions of multidimensional poverty in Senegal between 1994 and 2001. Our main objective was to identify the trends of different aspects of poverty in Senegal between 1994 and 2001 using a multidimensional approach. We have adopted the methodology of Dagum and Costa (2004) based on fuzzy sets, complemented by the decomposition methods introduced by Mussard and Pi Alperin (2005). The study was made by using data from ESAM I (1994) and ESAM II (2001). The findings show a relative deterioration of living conditions of Senegalese households between 1994 and 2001. Thus, the study examines the evolution of variables related to poverty between the two periods and provides information on the state of deprivation of different groups namely regions, place of residence and gender between 1994 and 2001. A contribution of different attributes to the state of deprivation of groups and the overall poverty index for each period was also highlighted./ Dans ce travail, nous nous sommes intéressés aux dimensions dominantes de la pauvreté multidimensionnelle au Sénégal entre 1994 et 2001. Notre objectif principal a été de dégager les tendances des différents aspects de la pauvreté au Sénégal entre 1994 et 2001 en utilisant une approche multidimensionnelle. Nous avons adopté la méthodologie de Dagum et Costa (2004) basée sur les ensembles flous, complétée par les méthodes de décomposition introduites par Mussard et Pi Alperin (2005). L’étude a été faite à partir des données de ESAM I (1994) et ESAM II (2001). Les résultats montrent une dégradation relative des conditions de vie des ménages sénégalais entre 1994 et 2001. Ainsi, l’étude permet de voir l’évolution des variables en relation avec la pauvreté entre les deux périodes et nous renseigne sur l’état de privation des différents groupes à savoir les régions, le milieu de résidence et le genre entre 1994 et 2001. Une contribution des différents attributs à l’état de privation des groupes et à l’indice de pauvreté global de chaque période a été également mise en évidence.