Suivi de la Demographie des Petites et Moyennes Entreprises au Cameroun une Analyse des Performances de la Reforme des CFCE 2010-2015 / Monitoring the Demography of Small and Medium-sized Enterprises in Cameroon an Analysis of the Reform Performance of C

This study reflected on the bilateral analysis of SMEs, which was created through the CFCEs during the period 2010-2015. It also aimed to assess the contribution of the reform on the CFCEs on national economic development. The methodological approach consisted of: (i)a documentary search for the purpose of establishing an overview of the creative process before the establishment of the CFCEs; (ii) the creation of a database of SMEs from direct collections at each CFCE. The results of the study found that: 405,502 businesses have been created through the CFCE since their establishment until 2015. The two metropolises (Yaoundé and Douala) account for 91% of all SMEs created during the period; about 77% of the promoters declared their activity in the tertiary sector and 83.8% of them are educational. In view of the above results, the reforms on the creation of companies have significantly improved the conditions for creating wealth in Cameroon between 2010 and 2015, but their contribution to the development of the national economy is not yet perceptible. Monitoring and support of project leaders and entrepreneurs surely would strengthen the structuring and efficient operation of the incentives provided by the Government and contribute to the development of the SMEs pledge of strong and sustainable growth. / La présente étude s’est appesantie (dans ce volume 1) sur l’analyse bilantielle des PME créées à travers les CFCE au cours de la période 2010-2015. Elle a visé également à évaluer la contribution de la reforme sur les CFCE sur le développement économique nationale. La démarche méthodologique a consisté en : (i) une recherche documentaire à l’effet d’établir un état des lieux sur le processus de création d’entreprises avant la mise en place des CFCE; et (ii) la constitution d’une base de données des PME à partir des collectes directes auprès de chaque CFCE. Les résultats de l’étude révèle que :405 502 entreprises ont été créées à travers les CFCE depuis leur mise en place jusqu’en 2015. Les deux métropoles (Yaoundé et Douala) enregistrent 91% de l’ensemble des PME créées au cours de la période; Environ 77% des promoteurs ont déclaré leur activité au tertiaire et que 83,8% d’entres elles sont des Etablissements; La majorité des promoteurs (96,5%) sont de nationalité camerounaise et parmi eux, seulement 344 promoteurs ont déclaré entreprendre dans le secteur primaire. Les créateurs étrangers sont majoritairement chinois (27,1% des PME créées par des étrangers), français (12,5%), nigérians (9,5%), libanais (5,5%) et indiens (4,9%) et la majorité (68%) de ces promoteurs étrangers se concentrent dans les activités commerciales et prestations des services. Au regard des résultats ci-dessus, les reformes sur la création des entreprises ont amélioré significativement les conditions de création des richesses au Cameroun entre 2010 et 2015, mais leur contribution au développement de l’économie nationale n’est pas encore perceptible. Le suivi et l’accompagnement des porteurs de projet et des entrepreneurs permettraient sûrement de renforcer la structuration et une exploitation efficace des incitations offertes par le Gouvernement et contribuerait au développement des PME gage d’une croissance forte et durable.