This study calls on the government (Ministry of Finances, of Economy and Plan, of Trade, of Mine), the to ameliorate governance in the oil and timber sectors, and also quality of institutions particularly those in charge of the country's trade. In fact, Cameroon ranks 10th in terms of capital flight in Africa, 83 % of the capital flight recorded by the country between 1970 and 2010 is due to false invoices. Over the period 1995-2012, these false invoices surpass the global capital flight, and originate mainly in the oil and timber sectors. Improving the governance and quality of institutions involved in the value chain of these products should reduce these false invoices. This can be done by: (1) strengthening controls and training of customs officials; (2) strengthening penalties to discourage corrupt practices. / Cette étude interpelle le gouvernement (Ministères des Finances, de l’Economie et de la Planification, du Commerce, des Mines), sur la nécessité d’améliorer la gouvernance dans les secteurs pétrole et bois ainsi que la qualité des institutions notamment celles en charge des transactions commerciales du pays. En effet, le Cameroun occupe le 10e rang en termes de fuite de capitaux en Afrique, 83% de la fuite des capitaux enregistrée par le pays entre 1970 et 2010 est due aux fausses factures. Sur la période 1995-2012 ces fausses factures surpassent même la fuite des capitaux globale, et trouvent leur origine principalement dans les secteurs pétrole et du bois. L’amélioration de la gouvernance et de la qualité des institutions qui interviennent dans la chaîne de valeur de ces produits devrait permettre de réduire substantiellement ces fausses factures. Cela peut se faire par: (1) le renforcement des contrôles et la formation des agents de douane ; (2) le renforcement des sanctions afin de dissuader les différents acteurs de se livrer à ces pratiques.