Réformes Commerciales, Réponse de l’offre Agricole et Sécurité Alimentaire au Sénégal / Trade Reforms, Agricultural Supply Response and Food Security in Senegal

Food security in developing countries, is currently an increasing concern for both policy makers and analysts. Since the 1974 World Food Conference convened by the United Nations, following the food crisis of 1973-1975, consensus exists within the international community on the right to food for any individual. During the World Food Summit (1996), the international community had set itself a goal of halving the number of people suffering from hunger in 2015. Yet, despite the acceptance and recognition of the right to food, the number of people who are food insecure remains very high, even though it is declining. The purpose of this study is to assess the impact of trade reforms and policies affecting the agricultural sector on the state of food security in Senegal. The reforms related to agricultural trade will have important consequences on the performance of the sector and the access of the population to cereals that constitute the staple food. To better understand the link between trade and agricultural reforms and food security, it is necessary to analyse first, the performance of the agricultural sector and then the evolution of agricultural politics. The impact of reforms on agricultural supply is also assessed and, finally, the implication of these on food security, quantified. / Dans les pays en développement, la sécurité alimentaire constitue aujourd’hui, et de plus en plus, une préoccupation, tant pour les décideurs que pour les analystes. Depuis la Conférence mondiale de l’alimentation convoquée en 1974 par les Nations Unies, suite à la crise alimentaire de 1973-1975, il existe au sein de la communauté internationale, un consensus sur le droit à l'alimentation pour tout individu. Lors du Sommet mondial de l’alimentation (1996), la communauté internationale s’était fixé comme objectif de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim avant 2015. Pourtant, en dépit de l’acceptation et de la reconnaissance du droit à se nourrir, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire demeure très élevé, même s’il est en recul. L’objet de cette étude est d’évaluer l’impact des réformes commerciales et des politiques affectant le secteur agricole sur l’état de la sécurité alimentaire au Sénégal. Les réformes liées au commerce des produits agricoles auront, en effet, d’importantes conséquences sur les performances du secteur et l’accès des populations aux céréales qui constituent l’aliment de base. Afin de mieux cerner le lien entre les réformes commerciales et agricoles et la sécurité alimentaire, il convient d’analyser d’abord les performances du secteur agricole et ensuite l’évolution des politiques agricoles. L’impact des réformes sur l’offre agricole est également évalué et, enfin, l’implication de celles-ci sur la sécurité alimentaire, quantifiée.