Réformes Agricoles, Emploi et Réduction de la Pauvreté: Une Analyse en Équilibre Général Dynamique / Agricultural Reforms, Employment and Poverty reduction: A Dynamic General Equilibrium Analysis

Niger aims to mobilize and leverage water resources to meet its irrigation water needs. This study evaluates the impact of large-scale water mobilization on macroenomic aggregates: agricultural production, employment, household income, and poverty. The dynamic Computable General Equilibrium (CGE) model was used to set up a first scenario to examine the repercussions of an increase of groundwater production and another scenario on the effects of a growth of surface water supplies. The results, estimated over a period of 15 years, show transmission mechanisms according to the preferred types of investments. In both scenarios, we observe a significant improvement of agricultural production, economic growth, and agricultural household income. However, the effects are obviously more important with greater efforts to mobilize surface waters. / Le Niger ambitionne de mobiliser et valoriser ses ressources en eau pour satisfaire ses besoins d’irrigation. La présente étude évalue l’impact d’une plus grande mobilisation de ces eaux sur les agrégats macroéconomiques : la production agricole, l’emploi, le revenu des ménages et la pauvreté. Le Modèle d’Equilibre Général Calculable (MEGC) dynamique est utilisé pour mettre en œuvre un premier scénario examinant les répercussions d’une augmentation de la production des eaux souterraines puis un autre portant sur les effets d’un accroissement de l’offre des eaux de surface. Les résultats estimés sur une période de 15 ans illustrent les mécanismes de transmission selon les types d’investissements privilégiés. Dans les deux scénarios, on observe une amélioration significative de la production agricole, la croissance économique et le revenu des ménages agricoles. Toutefois, les effets sont nettement plus importants lorsque des efforts sont fournis pour mobiliser les eaux de surface.