Poursuite des Cours par Télévision, Radio, et Internet Pendant Traintes au Togo

The English title of this publication is: Continuation of courses by television, radio, and Internet during the COVID-19 pandemic: Assets and constraints in Togo. To avoid an exponential spread of coronavirus disease on the African continent, most states have implemented various measures, including the closure of educational centres. In Togo, as in other countries, all schools, universities, public, private, secular, and religious training centres are closed until further notice. In order to keep learners in learning situations and to continue educational programmes while avoiding crowds, alternatives of online courses, radio courses and tele-schools have been launched by national education officials in some countries, including Togo. But for this kind of initiative to achieve its objectives, several prerequisites are necessary, including household access to the media used, namely radio, television, and the Internet. The most recent Afrobarometer survey in Togo reveals that many Togolese not only own a radio set but regularly follow the news on the radio. On the other hand, access to television and the Internet remains out of reach for many Togolese, especially for poor citizens or those living in rural areas - a reality that challenges political leaders to choose the appropriate channels and means for any communication related to the COVID-19 pandemic. National education decision-makers, for their part, must take this into account and take the appropriate measures to ensure the effectiveness of this laudable solution they have adopted. / Dans le but d’éviter une propagation exponentielle de la maladie à coronavirus sur le continent africain, la plupart des états ont mis en place différentes dispositions, y compris la fermeture des centres éducatifs. Au Togo comme dans d’autres pays, tous les établissements scolaires et universitaires, tous les centres de formation publics, privés, laïcs, et confessionnels sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Afin de maintenir les apprenants en situation d’apprentissage et de poursuivre les programmes éducatifs tout en évitant les attroupements, des alternatives de cours en ligne, de cours à la radio, et de télé-écoles ont été lancées par les responsables de l’éducation nationale dans certains pays dont le Togo. Mais pour que ce genre d’initiative puisse atteindre ses objectifs, un certain nombre de prérequis sont nécessaires, notamment l’accès des ménages aux mediums utilisés, à savoir la radio, la télévision, et l’Internet. L'enquête la plus récente d'Afrobarometer au Togo révèle que beaucoup de Togolais non seulement possèdent un poste radio mais suivent régulièrement les informations à la radio. Par contre l’accès à la télévision et à l’Internet demeure hors d’atteinte pour une bonne partie des Togolais, surtout pour les citoyens pauvres ou résidant en milieu rural – une réalité qui interpelle les leaders politiques à choisir les voies et moyens appropriés pour toute communication relative à la pandémie du COVID-19. Les décideurs de l’éducation nationale, quant à eux, doivent en tenir compte et prendre les mesures idoines pour assurer l’efficacité de cette solution élogieuse qu’ils ont adoptée.