Nationalisme Vaccinal À L’ère de la Covid-19: Un Frein À L’endiguement de la Pandémie / Vaccine Nationalism in the Context of Covid-19: An Obstacle to the Containment of the Pandemic

As the Covid-19 pandemic continues to rage and fuel much political and economic turmoil, a new scourge is crashing down on the world: Vaccine nationalism. As a testimony of the fragmentation of global public health and the erosion of multilateralism in the midst of health chaos, vaccine nationalism – a race for priority rights to monopolize limited production doses – is threatening to politicize access to vaccines. In addition to ethical concerns, this nationalist approach feeds health and socio-economic inequalities, causing harm to developing countries, while also threatening the health security of all, as border closures are only temporary and easily permeable. This paper puts into perspective the geopolitical and economic stakes of the race for a vaccine against the new coronavirus, highlights the repercussions of vaccine nationalism on power imbalances, and identifies avenues for reflecting on how to guarantee equitable access to the vaccine, an imperative for the containment of the pandemic. / Alors que la pandémie de la Covid-19 continue de sévir et d’alimenter nombre de turbulences politiques et économiques, un nouveau fléau s’abat sur le monde : Le nationalisme vaccinal. Témoin de la fragmentation de la santé publique mondiale et de l’effritement du multilatéralisme face au chaos sanitaire, le nationalisme vaccinal, soit la course aux droits prioritaires pour l’accaparement de doses à la production limitée, menace de politiser l’accès au vaccin. Outre les préoccupations sur le plan éthique, cette approche nationaliste alimente les inégalités sanitaires et socio-économiques, portant préjudice aux pays en voie de développement, et menace, également, la sécurité sanitaire de tous, la fermeture des frontières n’étant que temporaire et aisément perméable. Ce Papier met en perspective les enjeux géopolitiques et économiques de la course au vaccin contre le nouveau Coronavirus, souligne les répercussions du nationalisme vaccinal sur les déséquilibres de pouvoir et dégage des pistes de réflexion pour la garantie d’un accès équitable au vaccin, nécessaire à l’endiguement de la pandémie.