This paper proposes to describe and understand the relationship among the Maghreb and India, the latter being a significant as well as an emerging power in the world today. At the center of this research is the concern to better understand the position of the Maghreb region in the ongoing transformation in the international society. The word "Maghreb" is not ignored in India, but it is little used. The trend in the Maghreb, for the Indian population, is to perceive the region as an extension of the Middle East without confusing them. The title of West Asia and North Africa - WANA - confirms this distinction, which is used by diplomats and Indian academics to identify one another. The word Maghreb is here understood in the ordinary sense as restricted, integrating Morocco, Algeria, Tunisia, Libya and not including Egypt. It remains in an intermediate position compared to the Mashrek, as Mauritania is compared to Africa. Since the beginning of the 1990s, India has started a process of economic reforms with an increase in its growth rate which has imposed it as a large emerging market, even if the growth rate has been able to contract and change from time to time. Economic liberalization, as India has done, has had the effect of strengthening trade with major world economic centers in Asia, America and Europe. Relations with the Arab world have been considerably strengthened. / Le présent texte se propose de décrire et de comprendre les rapports du Maghreb avec la puissance émergente que serait l’Inde, un partenaire significatif du monde actuel, dans la perspective de mieux saisir le sens des relations de cette partie du monde. Au centre de cette recherche, s’affirme le souci de mieux cerner la posture de la région maghrébine dans les transformations en cours au sein de la société internationale. Le mot « Maghreb » n’est pas ignoré en Inde, mais il y est peu utilisé. On relève, au Maghreb, la tendance des Indiens à percevoir la région comme un prolongement du Moyen-Orient sans les confondre. Le titre de West Asia and North Africa -WANA - confirme cette distinction à laquelle recourent diplomates et académiciens indiens pour identifier cet ensemble. Le mot Maghreb est ici compris dans le sens ordinaire, restreint, intégrant le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et n’incluant pas l’Egypte. Celle-ci reste dans une position intermédiaire par rapport au Machrek, comme l’est la Mauritanie par rapport à l’Afrique. L’Inde a entamé depuis le début des années 90 un processus de réformes économiques avec un accroissement de son taux de croissance qui l’a imposée comme grand marché émergent, même si le taux de croissance a pu, de temps à autre, se contracter et connaître des variations. La libéralisation économique, telle que l’Inde l’a menée, a eu pour effet de renforcer les échanges avec les grands pôles économiques mondiaux en Asie, en Amérique et en Europe. Les relations avec le monde arabe se sont considérablement renforcées. .