L’impact des Réformes de Politiques Commerciales sur l’agriculture / The Impact of Trade Policy Reforms on Agriculture

The liberalization of trade, conducted under the auspices of the WTO, affects the structure and performance of the agricultural sector. After describing the evolution of agricultural supply and its contribution to GDP, we analyzed its relative weight in foreign trade, and reviewed the trade regimes of the sector that accompanied the various phases of agricultural policy. Tariff dismantling has effects on the evolution of agricultural supply and, consequently, on the welfare of households. This work uses a calculable equilibrium model to evaluate impacts of tariff dismantling following the WTO agreements on agriculture and households. As a result of this research, the trade reforms undertaken in Senegal during the 1980s resulted in a rise in real producer prices. However, from 1996, the positive impact of these reforms has been reduced, as real producer prices have fallen. The positive impact of the liberalization on the real price leads to an increase in exports, particularly in 1994, and a downward trend in imports which will be accentuated by the devaluation, especially for rice. Negative growth in real producer prices from 1996 was negatively reflected on exports heavily influenced by price trends or shocks like devaluation. / La libéralisation du commerce, menée sous les auspices de l’OMC, affecte la structure et les performances du secteur agricole. Après avoir décrit l’évolution de l’offre agricole et sa contribution au PIB, nous avons analysé son poids relatif dans les échanges extérieurs, et procédé à une revue des régimes commerciaux du secteur qui ont accompagné les différentes phases de la politique agricole. Le démantèlement tarifaire a des effets sur l’évolution de l’offre agricole et, par conséquent, sur le bien- être des ménages. Ce travail utilise un modèle d’équilibre calculable afin d’évaluer les impacts d’un démantèlement tarifaire consécutif aux accords de l’OMC sur l’agriculture et les ménages. Il résulte de cette recherche que les réformes commerciales entreprises au Sénégal au cours des années 80 se sont traduites par une hausse des prix réels au producteur. Cependant, à partir de 1996, l’impact positif de ces réformes s’est atténué, puisque les prix réels au producteur ont baissé. L’impact positif des mesures de libéralisation sur le prix réel induit une augmentation des exportations, en particulier en 1994, et une tendance à la baisse des importations qui sera accentuée par la dévaluation, en particulier pour le riz. La croissance négative des prix réels au producteur à partir de 1996 s’est négativement répercutée sur les exportations fortement influencées par l’évolution des cours ou par des chocs comme la dévaluation.