Les Ivoiriens demandent des Efforts Intensifiés pour Améliorer les Services de Santé / Ivorians call for Intensified Efforts to Improve Health Services

The year 2019 will have been marked by the implementation of major projects having to strengthen the resilience of the most vulnerable populations. Among these, the generalization of universal health coverage (CMU) with the start of the contributions on July 1, 2019 and benefits on October 1, 2019. The CMU is the compulsory health coverage that provides quality health care and The project is intended to provide a lower cost to all the populations residing in Côte d'Ivoire. In this context, how do Ivorians perceive the provision of health services? The results of the latest Afrobarometer survey, conducted in November 2019, show that access to this basic service remains one of the main challenges for which the government must intensify its actions as a matter of priority. Even before the arrival of the COVID-19, the majority of citizens found the care difficult and sometimes impossible to obtain and have disapproved of government performance in this area. The pandemic can only increase the urgency of their demand for increased attention. / « L’accès à des soins de santé de qualité et leur disponibilité sur l’ensemble du territoire demeure des impératifs-clés pour améliorer [l’Indice de Développement Humain] de la Côte d’Ivoire. L’équité dans ce domaine est aussi un défi à relever », peut-on lire dans le Plan National de Développement 2016-2020 (Ministère du Plan et du Développement, 2016). En effet, l’année 2019 aura été marquée par la mise en œuvre d’importants projets ayant pour but le renforcement de la résilience des populations les plus vulnérables. Parmi ceux-ci, la généralisation de la couverture maladie universelle (CMU) avec le démarrage des cotisations le 1er juillet 2019 et des prestations le 1er octobre 2019. La CMU est le système obligatoire de couverture maladie qui permet d’offrir des soins de santé de qualité et à moindre coût à l’ensemble des populations résidant en Côte d’Ivoire. Dans ce contexte, comment les Ivoiriens perçoivent-ils la fourniture des services sanitaires? Les résultats de la dernière enquête d’Afrobarometer, menée en novembre 2019, montrent que l’accès à ce service de base demeure parmi les principaux défis pour lesquels le gouvernement se doit d’intensifier prioritairement ses actions. Même avant l’arrivée du COVID-19, la majorité des citoyens ont trouvé les soins difficiles et parfois impossibles à obtenir et ont désapprouvé la performance gouvernementale dans le domaine. La pandémie ne peut qu’augmenter l’urgence de leur demande d’une attention accrue.