Les Entreprises de Microfinance au Cameroun (EMF) : Entre Ciblage des Pauvres et Rentabilité Financière / Microfinance Companies in Cameroon (EMF): Between Targeting the Poor and Financial Profitability

Microfinance is a major tool in the fight against poverty. But the effective realization of this social objective is dependent on the completion of financial performance and thus the need to reconcile between the targeting of poor and financial profitability. The purpose of this note is to analyse the ability of the microfinance of 116 companies in Cameroon and to focus more on the poor while ensuring financial profitability. Specifically, it assesses, firstly, the effectiveness or efficiency of the Microfinance companies and its determinants and, on the other hand, it provides answers to the existence or absence of complementarity between these two objectives. The following lessons are learned from this analysis. The microfinance companies in Cameroon are characterized by a diversity of efficiency levels. This performance is explained by the age of the microfinance companies, the number of female members, the poverty rate, the interest rate, the region implementation. Most of the microfinance companies in Cameroon favour the financial profitability at the expense of the struggle against poverty. / La microfinance est un outil majeur de lutte contre la pauvreté. Mais la réalisation efficace de cet objectif social est tributaire de la réalisation d’une performance financière et donc de la nécessaire conciliation entre le ciblage des pauvres et la rentabilité financière. Cette note a pour objectif d’analyser la capacité des 116 EMF du Cameroun à cibler davantage les pauvres tout en assurant la rentabilité financière. De façon spécifique, elle évalue, d’une part, l’efficacité ou efficience des EMF ainsi que ses déterminants et, d’autre part, elle fournit des éléments de réponse à l’existence ou non d’une complémentarité entre ces deux objectifs. Les enseignements suivants sont tirés de cette analyse. Les EMF au Cameroun sont caractérisées par une diversité des niveaux d’efficacité. Cette efficacité s’explique par l’âge de l’EMF, le nombre de femmes qui en est membre, le taux de pauvreté, le taux d’intérêt débiteur, la région d’implantation. La plupart des EMF au Cameroun privilégient la rentabilité financière au détriment de la lutte contre la pauvreté.