L’Afrique et la COP26: Entre Attentes Déçues et Espoirs Renforcés. Comment Faire du Changement Climatique une Opportunité pour L’innovation, la Transformation et la Croissance ? / Africa and COP26: Between Disappointed Expectations and Increased Hopes.

I think it is fair to say that in recent years the climate issue has been at the top of national, regional and global agendas. The recent COP26, which took place from 31 October to 13 November 2021 in Glasgow, Scotland, in a context still disrupted by Covid-19, demonstrated that climate issues remain hot and are more widely owned than ever. We continue to witness a real "shift in consciousness", to quote the climatologist Michael E. MANN. In order to have an adequate understanding of the path followed by the major climate-related issues post-COP21, it is appropriate to recall the shift that occurred within the concert of nations at the 21st Conference of the Parties of the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC), which took place in Paris-Le Bourget from 30 November to 12 December 2015. / Je crois pouvoir dire que ces dernières années, la question climatique a été au cœur des agendas nationaux, régionaux et mondiaux. La COP26 qui a récemment eu lieu du 31 octobre au 13 novembre 2021 à Glasgow en Ecosse, dans un contexte encore perturbé par la Covid-19 a démontré que les questions climatiques demeurent brûlantes et font l’objet plus que jamais d’une appropriation généralisée. On continue d’assister à un véritable « basculement des consciences » pour reprendre les propos du climatologue Michael E. MANN. Pour avoir une lisibilité et une compréhension adéquate de l’itinéraire suivi par les grandes problématiques liées au climat post COP21, il est opportun de rappeler le déclic survenu au sein du concert des nations lors de la 21e Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui s’est déroulée à Paris-Le Bourget du 30 novembre au 12 décembre 2015.