La Responsabilité Dans le Secteur Forestier au Cameroun et au Ghana. L’impact de la Transparence et de la Participation. / Accountability in the Forestry Sector In Cameroon and Ghana. The Impact of Transparency and Participation.

The forestry sector, like many others, depends on the principles of good governance for effectiveness. Over the past twenty years, many efforts have been made to improve transparency and non-state actor participation in the forest sector. Some changes/improvements have been observed in the availability and accessibility of laws and policies, publication of data on licensing, harvesting, trade harvesting, trade, revenue, and enforcement, as well as the establishment of multi-stakeholder forums for decision-making and cooperation between state and non-state actors for forest monitoring. However, had these advances in transparency and participation a positive impact on accountability? If so, through what process? There is clear evidence of a positive link between participation, transparency, and accountability, and the reduction of illegality in the forest sector. However, we must also consider other interactive mechanisms, due to the complexity of the change processes. / Le secteur forestier, comme bien d’autres, dépend des principes de la bonne gouvernance pour plus d’efficacité. Au cours des vingt dernières années, de nombreux efforts ont été consentis en vue d’améliorer la transparence et la participation des acteurs non étatiques dans le secteur forestier. Quelques changements/améliorations ont été observés au niveau de la disponibilité et de l’accessibilité des lois et politiques, la publication de données sur l’attribution des permis, la récolte, le commerce, les revenus; l’application de la réglementation, ainsi que l’établissement de fora multi-acteurs de prise de décision et de coopération entre État et acteurs non étatiques pour la surveillance des forêts. Toutefois, ces progrès en matière de transparence et de participation ont-ils eu un impact positif sur la responsabilité? Si oui par quel processus? Il y a de claires indications d’un lien positif entre la participation, la transparence et la responsabilité, et la réduction de l’illégalité dans le secteur forestier. Cependant, nous devons aussi considérer d’autres mécanismes interactifs, en raison de la complexité des processus de changement.