La Dynamique de l'Inégalité Économique Horizontale dans les Pays Touchés par un Conflit Ethnique / The Dynamics of Horizontal Economic Inequality in Countries Affected by Ethnic Conflict

This paper examines the dynamics of horizontal inequality in countries that have experienced ethnic conflict. This contrasts with previous studies which have focused on the effect of inequality on conflict. Understanding how conflict affects inequality serves to shed light on reasons behind conflict recurrence and slow economic development. The complex relationship between inequality and conflict is analyzed using both quantitative information, i.e., Demographic and Health Surveys (DHS) data from 36 countries for the time 1986-2018, and qualitative information, i.e., six country case studies. The focus throughout is on conflicts in which a rebel group claimed to fight the government on behalf of an ethnic group. The study also compares different inequality indicators suggested by the literature and provides arguments for why some of them should be preferred to others. Overall, the analysis shows that ethnic conflicts generally raise ethnic inequality. Furthermore, the way a conflict ends does not entirely determine the dynamics of horizontal inequality thereafter. The country case studies suggest that for a country to witness declining horizontal inequality following an ethnic conflict, these three conditions are important: (1) a swift victory of the rebel group; (2) financial resources to redistribute; and (3) a firm determination by the winner to redistribute. However, these conditions do not guarantee inequality decline. Therefore, the study suggests that it is important for policy makers to emphasize horizontal inequality reduction in the post-conflict period irrespective of how the conflict ended to avoid conflict recurrence. / Cet article examine la dynamique de l'inégalité horizontale dans les pays qui ont connu des conflits ethniques. Cela contraste avec les études précédentes qui se sont concentrées sur l'effet de l'inégalité sur le conflit. Comprendre comment le conflit affecte l'inégalité permet de faire la lumière sur les raisons de la récurrence des conflits et de la lenteur du développement économique. La relation complexe entre inégalité et conflit est analysée à l'aide d'informations quantitatives, à savoir les données des enquêtes démographiques et sanitaires (EDS) de 36 pays pour la période 1986-2018, et d'informations qualitatives, à savoir des études de cas de six pays. L'accent est mis sur les conflits dans lesquels un groupe rebelle prétendait combattre le gouvernement au nom d'un groupe ethnique. L'étude compare également différents indicateurs d'inégalité suggérés par la littérature et fournit des arguments expliquant pourquoi certains d'entre eux doivent être préférés à d'autres. Dans l'ensemble, l'analyse montre que les conflits ethniques augmentent généralement l'inégalité ethnique. En outre, la manière dont un conflit se termine ne détermine pas entièrement la dynamique de l'inégalité horizontale par la suite. Les études de cas par pays suggèrent que pour qu'un pays connaisse une baisse des inégalités horizontales à la suite d'un conflit ethnique, ces trois conditions s’avèrent cruciales : (1) une victoire rapide du groupe rebelle ; (2) des ressources financières à redistribuer ; et (3) une ferme détermination du vainqueur à redistribuer. Toutefois, ces conditions ne garantissent pas la réduction des inégalités. Par conséquent, l'étude suggère qu'il est important pour les décideurs politiques de mettre l'accent sur la réduction horizontale des inégalités dans la période post-conflit, indépendamment de la manière dont le conflit s'est terminé, afin d'éviter la récurrence des conflits.