Géopolitique de l’innovation et African Valley : Réalité, Potentiel et défis / African Valleys and the Geopolitics of Innovation: Reality, Potential and Challenges

In a globalized world, the ability of countries to innovate is crucial to creating high levels of value added and enhancing economic competitiveness. Silicon Valley, USA, is a development model that many African countries seek to emulate by creating "African Valleys". The success of major US corporations has persuaded a great number of players that new technologies are essential drivers of growth, and several states have implemented policies to stimulate the development of start-ups. Many experts speak of the "geopolitics of innovation" to describe the rivalry driving States as well as corporations to become ever more competitive in terms of Research and Development. Still, challenges remain for ICT development in Africa; these include educational system issues, lagging ICT development, as well as low levels of innovation and difficulty in accessing traditional sources of finance. [This title is also available in English : African Valleys and the Geopolitics of Innovation: Reality, Potential and Challenges ] / Dans un contexte de mondialisation, la capacité des pays à innover constitue un facteur clé de la création d’une très forte valeur ajoutée et du rehaussement de la compétitivité économique. La "Silicon Valley" aux Etats-Unis est un modèle de développement que beaucoup de pays africains tentent d’imiter en voulant créer une "African Valley". Le succès des grandes entreprises américaines a persuadé un grand nombre d’acteurs que les nouvelles technologies constituent un levier de croissance incontournable, et plusieurs États ont mis en place des politiques pour impulser la création de start-ups. Certains experts parlent même d’une "géopolitique d’innovation" pour expliquer la rivalité des Etats et des entreprises à être plus compétitifs en termes de Recherche-Développement. Néanmoins, il existe plusieurs défis en termes de développement des TIC en Afrique : les problématiques du système éducatif, le retard du développement des TIC, ainsi que la faiblesse de l’innovation et les difficulté d’accès aux sources de financement classiques.