Etude sur la Participation des Femmes dans la Gestion des Conflits et la Consolidation de la Paix au Mali / Study on Women's Participation in Conflict Management and Peace-building in Mali

The purpose of this study is not so much to value the status or place of the woman, but rather to contribute to a better understanding of the work they have carried out, committed dynamics and constraints encountered. It highlights gaps in the implementation of national and international commitments and makes recommendations to key players. At the same time, this study highlights the potential of women to contribute significantly to the reconciliation and lasting peace in Mali. During the course of the study, it was found that the social status of women makes them more vulnerable in crises and puts them on the margins of conflict management. In all areas, there are traditional mechanisms and alternative conflict management, but women are unequally involved because of social, religious or even economic considerations . / L’objet de cette étude n’est pas tant de valoriser le statut ou la place de la femme sur une base abstraite mais plutôt de contribuer à une meilleure connaissance du travail qu’elles ont effectué, des dynamiques engagées et des contraintes rencontrées. Elle pointe les lacunes dans l’application des engagements nationaux et internationaux et fait des recommandations à l’endroit des acteurs clés. En même temps, cette étude met en exergue le potentiel des femmes pour contribuer significativement à la réconciliation et à une paix durable au Mali. Au cours de l’étude, il a été constaté que le statut social des femmes les rend plus vulnérables aux crises et les met en marge des processus de gestion des conflits. Toutefois, qu’il s’agisse aussi bien des milieux ruraux que des milieux urbains visités, les femmes ont développé de nombreuses initiatives. Dans toutes les zones, il existe des mécanismes traditionnels et alternatifs de gestion des conflits, mais auxquels les femmes participent inégalement à cause de considérations sociales, religieuses ou même économiques.