Enjeux du Foncier Rural au Senegal: Quelle Approche pour un Developpement Economique Durable? / Rural Land Issues in Senegal: Which Approach should be taken for Sustainable Economic Development?

Senegal's land system includes the national domain, the state domain and the titles of individuals. The national domain includes urban areas, classified areas, pioneer areas and rural areas. The domain of the state is subdivided into public and private domains. Individuals' securities consist of land titles that are definitive and unassailable. This third component of the land system organizes land ownership by ensuring that the owners guarantee the actual rights they have to the buildings. In Senegal, the causes of increased pressure on rural land are the increase in the rate of population growth and urbanization, the development of road infrastructure, economic development (tourism, ecotourism, family farming, agribusiness etc.), social and cultural demand (cemeteries, sacred woods, etc.) and the increase in land speculation. The aim of this contribution is to discuss rural land issues in Senegal based on successful and unsuccessful partnership experiences. Lessons will be learned and suggestions made to policy makers to support Senegal's agricultural policy to resolve the paradox of the existence of large land areas and the country's inability to feed the population./ Le système foncier du Sénégal comprend le domaine national, le domaine de l’Etat et les titres des particuliers. Le domaine national comprend les zones urbaines, les zones classées, les zones pionnières et les zones de terroir. Le domaine de l’Etat est subdivisé en domaine publique et domaine privé. Les titres des particuliers sont constitués des titres fonciers qui sont définitifs et inattaquables. Cette troisième composante du système foncier organise la propriété foncière en assurant aux titulaires la garantie des droits réels qu’ils possèdent sur les immeubles. Au Sénégal, les causes de l’accroissement de la pression sur le foncier rural sont l’augmentation du taux de croissance démographique et l’urbanisation, le développement des infrastructures routières, le développement économique (tourisme, écotourisme, agriculture familiale, agrobusiness…), la demande sociale et culturelle (cimetières, bois sacrés etc…) et l’augmentation de la spéculation foncière. L’objectif de cette contribution est de discuter des enjeux du foncier rural au Sénégal en s’appuyant sur les expériences de partenariat réussis et non réussis. Des leçons seront tirées et des suggestions faites aux décideurs dans le but d’appuyer la politique agricole du Sénégal pour résoudre le paradoxe de l’existence de superficies foncières importantes et l’incapacité du pays à nourrir la population.