The defeat of the terrorist organizations in the Middle East is expected even though it will take some time, thus Daech and Jabhat Fath Al Sham show resistance. The first was due to its amenities and guerrilla tactics, the second because since it is no longer a subsidiary of Al-Qaeda has been able to rally other Syrian groups. Both Organizations also resist because they are reinforced by thousands of Foreign Terrorists fighters . Once this defeat has been consummated, perhaps within the next two years, the Foreign terrorist fighters will have only limited choices including the likely return to their countries of origin. This return is not without problems and concerns not only for the countries where they have returned to but for the international community as a whole. The present paper is an attempt to provide answers or bits and pieces of answers to these questions; without pretending to prescribe a miraculous course of action. The paper explores some mechanisms that will enrich and develop the debates and meetings of professionals and experts. / La défaite des organisations terroristes au Moyen-Orient est attendue même s’elle prendra encore quelques temps, tellement Daech et Jabhat Fath Al Sham montrent de la résistance. La première du fait de ses équipements et de ses tactiques de guérillas, la seconde du fait que depuis qu’elle n’est plus une filiale d’Al-Qaeda a pu rallier d’autres groupes syriens. Les deux organisations résistent également parce qu’elles sont renforcées par des milliers de Combattants Terroristes Etrangers. Une fois cette défaite consommée, peut-être au cours des deux prochaines années, les combattants terroristes étrangers n’auront que des choix limités dont celui le probable du retour dans leurs pays d’origine. Ce retour n’est pas sans poser de problèmes et de soucis non seulement aux pays où ils sont retournés mais à l’ensemble de la communauté internationale. Le présent papier est une tentative de réponse ou de bribes de réponses à ces questionnements ; sans prétention de pouvoir édicter une conduite à tenir miraculeuse, le papier explore certaines pistes de mesures notamment comme base de départ à des dispositifs que les débats et les rencontres de professionnels et d’experts enrichiront et mettront au point. /