Choix du Régime de Change, chocs Exogènes et Stabilité Financière dans l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) / Exchange Rate Regime Choice, Exogenous Shocks and Financial Stability   in the West African Economic and Monetary Union

It is always a debate at the international level about the choice of exchange rate regimes. In general, the exchange rate instability is unfavourable for the economies such as the members of WAEMU who are specializing in the production of primary materials susceptible to volatile price fluctuation in the world market. With the support of a financial instability equation, our studies show that it is necessary to diversify the production in the region and to adopt a mixed exchange rate regime indexed to euro and US dollar in order to better face the internal and external shocks and assure the financial stability. Indeed, the econometrical study suggests that the principle explanatory variables of financial instability in the Union are the inflation and the exportation growth rate. Furthermore, since one of the main advantages of the monetary union is the elimination of exchange rate risk, the countries of the Union are more interested in intra-region commerce. /Le débat sur le choix du meilleur régime de change est toujours d’actualité. C’est le cas en Afrique, en raison de l’instabilité du taux de change défavorable aux économies telles que celles de l’UEMOA, spécialisées dans la production de matières premières dont les cours sont volatils sur les marchés mondiaux. Cette étude, conduite à l’aide d’une équation d’instabilité financière, révèle la nécessité d’une diversification de la production dans la zone, et la mise en place d’un régime de change mixte indexé sur l’euro et le dollar américain, pour mieux faire face aux chocs d’origine interne et externe, en vue d’assurer la stabilité financière au sein de l’Union. L’analyse économétrique confirme que les principales variables explicatives de l’instabilité financière dans l’Union, sont l’inflation et le taux de croissance des exportations. Et puisque l’un des principaux avantages d’une union monétaire est l’élimination du risque de change, alors, les pays de l’Union ont intérêt à commercer davantage entre eux.