Capacité Analytique pour une Priorisation Ameliorée et un S & E / Analytical Capacity for Improved Prioritisation and M & E

This policy brief considers the following questions: (1) What exactly is meant by “improved analytical capacity” in different planning and M&E environments? (2) What kind of capacity to do what kind of analysis is required? (3) How can countries go about assessing and improving their analytical capacity in their particular domestic contexts? (4) What tools are available to support improved analytical capacity, and in what circumstances can these be used? In answering these questions – and based on the findings of the literature review – we have focused on the issue of causality as the key focal point for improved analysis; that is, the ability to understand the relationship between programmes and their outcomes (impact). In principle, all programmes should be designed on the basis of a detailed theory of change, which details exactly how the programme is expected to generate the desired outcomes. Thus, in this conversation, “improved analytical capacity” is analogous to an improved ability to understand what works, what doesn’t work, and why – that is, a good understanding of the causal relationship between programme and outcome. / Cette note d’orientation traite des questions suivantes à cet égard: (1) Qu’entend-on exactement par «capacité analytique améliorée» dans différents environnements de planification et de suivi-évaluation? (2) Quel type de capacité pour effectuer quel type d’analyse est nécessaire? (3) Comment les pays peuvent-ils évaluer et améliorer leur capacité d’analyse dans leurs contextes nationaux particuliers? (4) Quels outils sont disponibles pour améliorer la capacité d’analyse et dans quelles circonstances peut-on les utiliser? En répondant à ces questions - et sur la base des conclusions de l’analyse documentaire - nous nous sommes concentrés sur la question de la causalité en tant que point central pour une analyse améliorée; c’est-à-dire la capacité de comprendre la relation entre les programmes et leurs résultats (impact). En principe, tous les programmes devraient être conçus sur la base d’une théorie du changement détaillée, qui détaille exactement comment le programme devrait générer les résultats souhaités. Ainsi, dans cette conversation, «capacité analytique améliorée» est analogue à une capacité améliorée à comprendre ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et pourquoi - c’est-à-dire une bonne compréhension de la relation de cause à effet entre programme et résultat. [Ce document est disponible en Anglais aussi.]