This exercise of Country Policies and Institutional Assessment (CPIA) has been done for years by the World Bank (WB) as well as the African Development Bank (ADB). In the approach, there is a questionnaire in sections 4 and 16. The main criteria list is broken down into 53 sub-criteria. Each sub-criterion is graded on a scale of 1 to 6, starting from Very Unsatisfactory for at least 02 years (1) to very satisfactory for at least 3 years (6). The summary points is compiled by each institution according to a specific algorithm that produces final notes. According to the method, the WB appoint a consultant. They then meet with the authorities and institutions of each country, reports are compiled and data is analyzed for scoring. The end result is the jurisdiction of the WB. The self-assessment highlights the level of capacity seen through the (Auto) Evaluation of policies and institutions of countries - Cameroon for the Year 2013. The other advantage is that the country is not compared to another, but compared to itself on the level of its own performance. This is a self-emulation advantage in the field of Capacity Building. The evaluations described in this document was made in the following areas: Economic Management, Structural Policies, Inclusion Measures/ Social Equity, Governance : Institutions Management and Public Sector./ l’Exercice de Country policy and institutions assessment (CPIA) est réalisé par la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD) depuis des années. Dans l’approche, il s’agit d’un questionnaire en 04 sections, 16 critères déclinés en 53 sous-critères. Chaque sous-critère est évalué et noté sur une échelle de 1 à 6, partant de Très insatisfaisant depuis au moins 02 ans (1) jusqu’à Très satisfaisant depuis au moins 03 ans (6). La somme des points est compilée par chaque institution selon un algorithme propre qui produit une note finale. La méthode consiste pour la BM à commettre un consultant pour rencontrer les autorités et institutions du pays, à compiler les rapports et données qui sont analysés en vue de la notation. Le résultat final est de la compétence de la BM. L’autoévaluation met en relief le niveau des capacités vu de (Auto) Évaluation des politiques et des institutions du pays – Cameroun l Année 2013 CAMERCAP-PARC a l’intérieur (par les évaluateurs nationaux) et permet ainsi d’aboutir à des propositions de réformes et/ou de renforcement des capacités dans les domaines ciblés. L’autre intérêt étant que le pays ne se compare pas à un autre, mais par rapport à lui-même, sur le niveau de ses propres performances. C’est un avantage d’auto-émulation dans le domaine du renforcement des capacités. Les évaluations décrites dans ce document a été rendue dans les zones / principales rubriques suivantes: la gestion économique, les politiques structurelles, inclusion Mesures / équité sociale, la gouvernance: gestion du secteur public et des institutions./