At the African Union (AU) Golden Jubilee Summit in June 2012, the heads of state and government assigned the chairperson of the African Union Commission (AUC) with developing Agenda 2063, an indigenous strategic framework for Africa’s transformation over the next 50 years anchored on inclusive growth and sustainable development.The Summit, while acknowledging past successes and challenges, rededicated itself to the continent’s development and technological transformation. It pledged its commitment to making progress in eight main areas: democratic governance; an integration agenda; African identity and renaissance; Africa’s place in the world; a determination of Africa’s destiny; an agenda for peace and security; an agenda for social and economic development; and the struggle against colonialism and the right to self-determination of people still under colonial rule. It further pledged to integrate these ideals and goals in national development plans and the development of Agenda 2063 through a people-driven process for realizing the AU’s vision for an integrated, people-centered, prosperous Africa, at peace with itself. / Lors du Sommet du jubilé d’or de l’Union africaine (UA) en juin 2012, les chefs d’État et de gouvernement ont confié à la présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA) l’élaboration de l’Agenda 2063, un cadre stratégique purement africain pour la transformation du continent au cours des 50 prochaines années, et qui a pour fondement la croissance inclusive et le développement durable. Le Sommet, tout en prenant acte des succès et des défis passés, s’est réengagé en faveur du développement et de la transformation technologique du continent. Il a exprimé sa détermination à progresser dans huit domaines principaux : la gouvernance démocratique; le programme d’intégration ; l’identité africaine et la renaissance ; la place de l’Afrique dans le monde ; l’engagement à réaliser le destin de l’Afrique ; le programme pour la paix et la sécurité ; le programme de développement social et économique ; et la lutte contre le colonialisme et en faveur du droit à l’autodétermination des peuples encore sous domination coloniale. Il s’est également engagé à intégrer ces idéaux et objectifs dans les plans de développement nationaux et dans l’élaboration de l’Agenda 2063 grâce à un processus axé sur les personnes afin de réaliser la vision de l›UA d›une Afrique prospère et centrée sur les personnes, en paix avec elle-même.