African Leadership Forum 2016: Enabling African Businesses to Transform the Continent / Forum des Dirigeants Africains, Anee 2016: Mettre les Enterprises Africaines en Mesure de Transformer le Continent

Africa needs a strong, modern, competitive, innovative and dynamic private sector to drive economic growth and sustainable development. The success of efforts to lift millions out of poverty and improve the lives of all Africans as envisioned by the African Union’s Agenda 2063 will depend largely on the sector’s ability to strategically exploit the continent’s untapped natural resources and create jobs for Africa’s young population. Despite tremendous progress in recent years, African business still faces significant challenges, including the lack of infrastructure, particularly reliable power supplies, and lack of capital, especially for small and medium-sized enterprises (SMEs) and farmers. However, if supporting environments are able to be put in place, the opportunities for business across the continent are enormous. With a population of approximately one billion, predicted to double over the next ten to fifteen years, the continent has a huge market base. Africa is also opening up, both to itself and to the world. With greater regional and continental integration and cooperation, opportunities for cross-border trade within Africa are increasing as tariffs and non-tariff barriers are gradually being eliminated.It is against this background that the former President of the United Republic of Tanzania H.E. Benjamin Mkapa convened the third African Leadership Forum (ALF) in Dar es Salaam on 28-29 July 2016 under the theme “Enabling African Businesses to Transform the Continent” /Malgré des progrès énormes accomplis au cours des années récentes, l’entreprise en Afrique continue à faire face aux défis considérables, notamment le manque d’infrastructures, surtout l’alimentation énergétique fiable, le manque de capitaux, particulièrement pour les petites et moyennes entreprises (PME) et le secteur agroalimentaire. C’est dans ce contexte que l’ancien Président de la République-Unie de Tanzanie, S.E. Benjamin Mkapa, a convoqué le 3ème Forum des dirigeants africains (FDA) à Dar es Salaam du 28 au 29 juillet 2016 autour du thème « Mettre les entreprises africaines en mesure de transformer le continent ». Organisé par l’Institut des dirigeants africains pour le développement durable, connu communément sous le nom de « Uongozi Institute » (Institut de leadership), le Forum regroupe les dirigeants politiques, notamment des anciens chefs d’Etat ainsi que des dirigeants gouvernementaux, des chefs d’entreprise, des organisateurs de la société civile et le monde universitaire. Un discours liminaire et une séance plénière et publique suivis de trois tables rondes à huis clos ont marqué l’événement. Pour la première fois cette année, des représentants choisis parmi la jeunesse ont été invités pour tenir des séances parallèles. A la fin de l’événement, le Forum de la jeunesse a fait une déclaration. Cette publication présente un résumé des discours et des délibérations qui ont eu lieu lors de l’Forum des dirigeants africains 2016.