African Architecture for Peace and Security: Relevance in the Design and Difficulties in Achievement / Architecture Africaine de Paix et de Sécurité : Pertinence dans la Conception et Difficultés dans les Réalisations

The great question that challenges Africans, in the field of safeguarding peace and security, remains the question of whether the Pan-African organization which aspires to lead the continent towards peace and prosperity and the human and material resources potential, can ensure the realization of these ambitions with its own institutions? In other words, can the African Union manage African crises with Independent African means? This main question calls for others that are intermediate: What is the AAPS and what are its main components? What are the relationships between the structures responsible for peace and security in Africa? What coordination governs cooperation between the RECs, the AU Peace and Security Council, the Commission or even the Conference? What is the importance, magnitude or necessity of external intervention? The institutions developed by the African Union in this regard do not suffer from lack of relevance or lack of design. However, some adjustments remain necessary for the functionalization and operationalization of institutional structures set up under the leadership of the Peace and Security Council that manages the African conference on the cause of peace. / La grande question qui interpelle les Africains, dans le domaine de la sauvegarde de la Paix et de la Sécurité, reste celle de savoir si l’organisation panafricaine qui ambitionne de mener le continent vers la paix et la prospérité auxquelles le prédisposent ses potentialités de ressources humaines et matérielles, peut assurer la réalisation de ces ambitions avec ses propres institutions ? Autrement dit, l’Union Africaine peut-elle gérer les crises africaines avec des moyens africains indépendants ? Cette question principale en appelle d’autres qui sont intermédiaires : Qu’est-ce que l’AAPS et quelles sont ses composantes principales ? Quelles relations entre les structures chargées de la paix et de la sécurité en Afrique ? Quelle coordination régule la coopération entre les CER, le conseil de paix et de sécurité de l’UA, la Commission voire même la Conférence? Quelle est l’importance, l’ampleur ou la nécessité de l’intervention extérieure? Les institutions mises au point par l’Union Africaine à cet égard ne souffrent ni de manque de pertinence ni de défaut de conception. Certains réglages restent cependant nécessaires à la fonctionnalisation et à l’opérationnalisation des structures institutionnelles mises en place avec à leur tête le conseil de paix et de sécurité qui gère l’Architecture africaine consacrée à la cause de la paix.