Étude sur les besoins en Capacités des Communautés Économiques Régionales dʼAfrique et Stratégies pour y faire face / Study on Capacity needs of the Regional Economic Communities of Africa and Strategies to cope

This study deals with the critical problem and urgent need for capacity building in Regional Economic Communities of Africa (RECs), which have been identified as the "bases for construction" of the African Union. RECs also play a central role in the implementation of various projects and regional programs. The study evaluates and reassesses the capacity needs of RECs from Africa to identify their new strategic direction and their imperatives to development, both current and future. It also aims to provide advice to development partners on their interventions and programs in reinforcement capabilities, taking into account the new priorities and development scenarios such as Agenda 2063, the focus on the green economy, the inclusive growth, job creation for young people and the growing role of non-partners such as China and India. The report of the study focuses on seven of the eight African RECs: the Arab Maghreb Union (UMA), the Community of East Africa (EAC), the Economic Community of Central African States (ECCAS), the Economic Community of States of West Africa (ECOWAS), the Southern African Development Community (SADC), the Common Market forEastern and Southern Africa (COMESA) and the Intergovernmental Authority for Development (IGAD). CEN-SAD could not be part of the study for reasons related to logistics challenges. / Cette étude porte sur le problème critique et urgent du renforcement des capacités dans les communautés économiques régionales d’Afrique (CER), qui ont été identifiés comme les « socles pour la construction » de l’Union africaine. Les CER jouent également un rôle central dans la mise en œuvre de divers projets et programmes régionaux. L’étude évalue et réévalue les besoins en capacités des CER d’Afrique en vue d’identifier leur nouvelle orientation stratégique et leurs impératifs de développement, à la fois actuels et futurs. Elle vise également à proposer des conseils aux partenaires au développement sur leurs interventions et programmes en renforcement des capacités, en tenant compte des nouvelles priorités et scénarios de développement tels que l’Agenda 2063, l’accent sur l’économie verte, la croissance inclusive, la création d’emplois pour les jeunes et le rôle croissant des partenaires non traditionnels tels que la Chine et l’Inde. Le rapport de l’étude se concentre sur sept des huit CER d’Afrique : l’Union du Maghreb Arabe (UMA), la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), la Communauté Économique des États d’Afrique Centrale (CEEAC), la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA) et l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD). La CEN-SAD n’a pas pu faire partie de l’étude pour des raisons liées aux défis logistiques.